Technique Vocale : Les 3 principes de base

Select album to play

previous next
 

wapp4Les 3 principes de base

Ces 3 principes constituent les fondements de toute technique de chant saine et sont, par conséquent, les plus importants à maîtriser. Ces 3 principes vous permettront
d’atteindre tous les sons, tout en respectant les possibilités de votre voix. Vous éviterez de vous érailler la voix, vous pourrez produire de longues phrases musicales et votre voix deviendra claire et forte.

1. La gorge ouverte
Le principe de base numéro 1 permet d’éviter les entortillements de la gorge et ainsi les tensions au niveau des cordes vocales qui doivent avoir la place de s’étirer pour produire des sons aigus et de se relâcher pour produire des sons graves.

2. Le soutien
Le principe de base numéro 2 est un travail musculaire qui sert à retenir l’air inhalé en contrariant la volonté naturelle du diaphragme qui voudrait le rejeter. Le diaphragme est un muscle qui nous permet de respirer automatiquement. Mais lors du chant il est nécessaire de contrôler l’expiration et de retenir l’air. Ceci grâce au groupe de muscles du ventre, du dos et des reins qui poussent les côtes vers l’extérieur et le diaphragme vers le bas. Le travail combiné de ces muscles s’appelle le soutien.

3. Eviter d’avancer la mâchoire et les tensions au niveau des lèvres
Le principe de base numéro 3 consiste à produire les voyelles avec la langue afin de minimiser l’effort produit par les mâchoires et les lèvres. Il suffit de placer la mâchoire inférieure en retrait par rapport à la mâchoire supérieure.

Les 4 modes

Chaque mode a son timbre particulier, ses avantages et ses inconvénients. La connaissance et le respect des règles propres aux différents modes permettent de résoudre nombreux problèmes techniques de chant.

Toute utilisation de la voix se divise en 4 modes:

Le mode neutre
– Utilisé entre autre dans les passages calmes en musique rythmique, d’une part en raison de son caractère doux et d’autre part parce que le son produit n’est ni métallique ni tranchant. En musique classique ce mode peut obtenir un caractère puissant lorsqu’il est utilisé par les femmes.

Le curbing
– Utilisé entre autre en R’n’B. Ce mode est semi-métallique et possède un caractère réservé. En musique classique les femmes l’utilisent dans le registre moyen et bas.

L’overdrive
– Utilisé par exemple en Rock et Heavy Metal. Son caractère est criard et entièrement métallique. En musique classique les hommes l’utilisent dans le registre bas.

Le belting
– Utilisé par exemple en Soul. Ce mode est entièrement métallique. Plus le registre s’élève plus il obtient un caractère criard. En musique classique les hommes l’utilisent entre autre en haut C, s’ils désirent une intensité de son très élevée.

Le timbre

Le timbre se forme dans le pharynx (cavité buccale) qui est la partie qui s’étend des cordes vocales aux orifices nasal et buccal. On peut modifier le timbre en modifiant 6 parties de la cavité buccale. En ajustant ces 6 parties on peut rendre le timbre plus clair ou plus sombre, en fonction du mode et registre utilisés, et évidemment selon ses goûts.

Les effets

Les effets sont des procédés qui mettent en évidence l’expression du chanteur. On peut par exemple ajouter de la distorsion à un endroit particulier de la phrase musicale pour exprimer la colère ou pour signaler l’abandon. Il existe 9 effets différents (la distorsion, le grincement, la voix accompagnée de souffle, le vibrato, la technique d’ornementation, le grognement, le cri, le râle et la cassure). Lorsqu’on utilise les effets, il convient de tenir compte de l’anatomie, de la physiologie, de la forme physique, de l’énergie et du tempérament du chanteur.

Comments are closed.

 

 
 
previous next
X